«Monocle Fund se classe aujourd'hui meilleur fonds dans la catégorie fonds flexibles prudents de Quantalys»


Jean-Paul Raymond, associé fondateur de Quantalys, Quantalys Inside - 1er décembre 2020

 

ACCUEIL

DICI

Informations réglementaires

PRESSE

CONTACT

  

Inscrivez-vous
pour recevoir nos actualités:


Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.


Performance
Monocle Fund Part A

Etoile Quantalys
Notation Quantalys

April 30, 2020
YTD: +2.16%

Chers Investisseurs,

Au 30 Avril, Monocle (part A) est à +2.16% sur 2021.

2020: +6.44%
2019: +6.09%
2018: +0.11%
2017: -1.25%
2016: +6.91%

Cette semaine j'enfonce le clou sur Pinterest : dans le call tenu après la publication des résultats, le PDG Ben Silbermann a annoncé qu'ils attendaient pour le prochain trimestre "un nombre d'utilisateurs stable sur un an aux US". Un analyste qui faisait son boulot - une rareté - lui a donc demandé d’être plus précis : "stable sur un an, cela veut donc dire en baisse par rapport au dernier trimestre ?". Réponse de Silbermann : "oui, nous avons noté une corrélation négative entre la levée du lockdown et le temps passé sur Pinterest". Extraordinaire ! Donc on a désormais une société avec $2 Mds de chiffre d'affaires, qui ne gagne peu/pas d'argent, dont le nombre d'utilisateurs baisse sur son principal marché (US 80% des ventes), mais qui est valorisée $40 Mds. Too much.

Un cran plus haut : Shopify ($140 Mds), qui a publié ses résultats cette semaine. Ils annoncent avec fierté un "revenu récurrent mensuel" de $90M. Vous avez bien lu : $90 Millions, soit un petit milliard en base annuelle. Aux yeux du marché actuel, cela justifie une valorisation de $140 Mds ! Ça va mal se finir.

En revanche, Pfizer ($220 Mds) – une position importante du fonds (8%) – qui publie des résultats nettement supérieurs aux attentes et relève ses objectifs pour les années à venir, tout cela tiré par ses produits contre le Covid, ne voit pas son cours réagir… Un marché de neuneus (c'est bien dans le Larousse). Mais cela n'est pas bien grave : les fondamentaux sont bons, le cours devrait suivre.

Pour finir avec ce marché de neuneus, Warren Buffett et Charlie Munger ont justement sonné l’alarme ce week-end lors de l'assemblée de Berkshire Hathaway. Leurs propos ont été violemment critiqués, notamment par le site de trading Robinhood, qui considère que « […] les Warren Buffetts et Charlie Mungers du monde entier agissent comme s'ils étaient les seuls oracles de l'investissement. […] Robinhood a ouvert les portes des marchés financiers aux gens ordinaires, déstabilisant profondément la vieille garde qui se battra pour que les choses restent inchangées ». A mon avis, ayant tous les deux passés les 90 ans, ils ne sont pas là pour lancer des polémiques mais juste pour essayer de prévenir les gens que cela ne va pas bien se terminer. Malheureusement, je doute qu'ils soient entendus.

Bonne semaine à vous,

Charles

Dernière factsheet mensuelle

Last monthly factsheet